lundi 28 décembre 2009

Veille Documentaire - 24 Décembre 2009

Bonjour à tous,

Avez-vous regardé l'Effet Papillon de la semaine dernière? L'un des sujets de l'émission portait sur "le marché du stress", ses dérives et l'absence d'agréments des cabinets. Voici le lien du site Canal+.

L'article pourra très certainement vous intéresser. Le premier est tiré du Monde et propose le point de vue de Yves Clot et Philippe Zarifian. Les auteurs brossent plusieurs fausses pistes couramment émises sur la question du travail, clôturant ainsi les possibilités de traiter en profondeur les problématiques. Ils évoquent notamment cette nouvelle tendance des entreprises à "surveiller" les personnes fragiles et s'orienter vers un "despotisme émotionnel".
A lire en priorité!

En pièce jointe se trouve un document interne de France Télécom intitulé « Réussir act ». Il constituait en 2007 le support de base de la formation des managers. Mis au point par le cabinet Orga consultants il poursuit l'objectif de former les chefs d’équipes à la communication dans le cadre de mobilités forcées et lever "les postures de résistances" des salariés.

Toujours relatif à France Télécom, il est de nouveau question dans les Echos du rapport de Technologia. La semaine dernière les consultants ont en effet présenté devant les élus du personnel et la direction les enseignements tirés des 80 000 réponses aux questionnaires:

Un séminaire régional sur la prévention des risques psychosociaux organisé par la direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle a eu lieu le mardi 14. D'importantes pistes de réflexions sont ressorties avec notamment la non-reconnaissance de la dépression nerveuse dans les maladies professionnelle et l'évolution de la perception du travail.

Le mercredi 16 les députés UMP et le nouveau Centre ont discuté d'un rapport sur la souffrance au travail visant à "réhumaniser le monde du travail". Les propositions ont essentiellement portées sur deux grands axes: le renforcement de l'indépendance du médecin du travail ainsi que la place accordée au CHSCT.

Enfin, voici une enquête menée en ligne sur les sites "Juritravail" et Monster auprès de 11.045 salariés sur l’« Indicateur du moral des salariés ». Cette évaluation offre tous les trimestres une mesure de la satisfaction des salariés du privé dans leur entreprise, leur emploi et leur rémunération ainsi que leur degré de confiance en l’avenir. On s'aperçoit que l'indifférence voire "le découragement" ont gagné 2/3 des cadres et que l'insécurité est un sentiment partagé par la moitié des salariés tous statuts confondus (les 30/50 ans étant plus pessimistes que leurs aînés).

Bonne lecture et très bonnes fêtes à tous!

VB

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés par les auteurs de ce blog. Les propos injurieux, diffamatoires ou hors sujet seront exclus.