mardi 23 février 2010

Veille Documentaire- 23 Février 2010

Bonjour à tous,

Pour bien débuter la semaine et mieux décrypter ce qui s’annonce, voici la synthèse de l’actualité qui a marqué les précédents jours.

Commençons par les études statistiques.
-Depuis ce mois-ci débute une importante étude sur les conditions de travail et la santé des professionnels du secteur agricole. L’institut de veille sanitaire et la Mutualité sociale agricole, pilotés par le Département santé travail, souhaitent en effet constituer un échantillon aléatoire de 10 000 professionnels afin de les soumettre à un questionnaire. Cette étude s’inscrit dans un programme plus général de surveillance de la population au travail. Sur le long terme, le programme Coset se donne l’ambition de comparer les résultats avec d’autres secteurs professionnels. L’objectif sera « d’identifier les métiers et les conditions de travail à risque et de mesurer leur impact sur la santé de la population dans le but de proposer des recommandations en matière de prévention ». (Source : Info Expo protection)

-L’expansion publie les résultats d’études de genre sur le stress. Ces recherches comparatives pointent le stress professionnel en tant que risque psychosocial touchant d’avantage la population féminine. Plusieurs raisons sont avancées: une surcharge de travail (80% des femmes portent également les responsabilités relatives au management familial), des facteurs hormonaux (responsables d’une plus grande réceptivité aux changements environnementaux) et le plafond de verre auquel se heurtent une écrasante majorité de professionnelles. Toutefois, ces études affirment aussi l’impact positif du travail sur la santé, la longévité et le psychisme des femmes, l’absence d’un investissement de la sphère professionnelle étant corrélée avec un plus fort taux de vulnérabilités.

-La situation ne se décante pas pour France Télécom. L’information, relayée par tous les journaux, annonce la mort de deux employés de France Télécom ces derniers jours. Le porte-parole du groupe n’a pas évoqué de lien entre ces actes et des raisons professionnelles. (Sources: Le Point, Le Figaro, L'expansion)

-Parallèlement, les négociations sur le stress de France Télécom se poursuivent. Entre le 19 février et le 5 mars, les syndicats devront prendre position sur deux accords : l’un est axé sur une meilleure répartition du temps entre vie privée et vie professionnelle, l’autre souhaite instaurer une "politique de mobilité essentiellement basée sur le volontariat". (Source: Le Point)

Deux articles méritent le détour.
-Dans un entretien intitulé « stress et harcèlement, comment sortir de la psychologie » Jean-Pierre Le Goff tire la sonnette d’alarme sur les risques générés par les discours politiques victimaires très en vogue depuis une quinzaine d’années. Selon lui, le danger d’une lecture trop psychologisante de la souffrance résiderait dans l’anesthésie de tous débats sociaux et questionnements sur les cultures organisationnelles et collectives, cantonnant ainsi la souffrance au travail au cas individuel ou au fait divers.

-En partant de l’entreprise EDF, Jean-Pierre Le Goff a illustré l’impact de la reconfiguration des rapports sociaux et des rapports au travail sur l’identité professionnelle. Vous trouverez cette intervention dans les actes du colloque « le harcèlement moral au travail » datant de 2001. Sans oublier les interventions de Christophe Dejours et Marie Pezé, présents eux aussi à ce colloque, et qu’il serait vraiment dommage de bouder!

-Enfin, pour ceux qui souhaitent se pencher plus en avant sur le rôle et les limites des cellules de reclassement en tant qu’outils d’accompagnement des salariés licenciés économiques, vous avez là votre bonheur! Le rapport de Janvier 2010 du Conseil économique, social et environnemental, très riche (106 pages), s’attache à rendre ce dispositif plus performant en présentant quelques leviers susceptibles d’augmenter leur efficacité.

Bonne lecture à tous!


V.B



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés par les auteurs de ce blog. Les propos injurieux, diffamatoires ou hors sujet seront exclus.