mardi 24 novembre 2009

Veille Documentaire - 24 Novembre 2009

Bonjour à tous,

Voici les nouvelles de cette semaine.

-Comme d'habitude, France Télécom fait parler... Le défaut de coopération transverse est souligné: ce sont les agressions verbales exercées par les usagers à l'encontre des opérateurs téléphoniques qui sont pointées du doigt. Le titre de l'article est d'ailleurs particulièrement incisif: "va te suicider".

-Yves Clot critique la "méthode pansement" et ses dispositifs de pure gestion psychologique.

-A lire également un entretien avec Jean-François Copé qui a créé une commission de réflexion avec Pierre Méhaignerie, l'objectif étant d'associer une meilleure qualité de vie des salariés à la performance de leur entreprise.
-En pièce jointe, un dossier du SIMUP (Service interprofessionnel de médecine du travail des unions patronales) nous dresse les cinq grandes causes de stress au travail, ses effets amplificateurs et réducteurs, les principaux symptômes de la souffrance au travail et les méthodes pour la contrecarrer. Pour info, ce service a intégré une première psychologue dans ses équipes ainsi qu'un karatéka!

-Le rapport de Nathalie Kosciusko-Morize observe que les jeunes (avec un pic d’anxiété chez les 15-19 ans), les jeunes actifs (avec un rajeunissement des dépressifs) et les femmes sont actuellement plus exposés que le reste de la population à la souffrance au travail.

-Plusieurs liens évoquent les constatations du rapport de Régus, l'un des plus importants fournisseurs mondiaux de solutions innovantes d'espace de travail. Leur étude a été réalisée auprès de 11000 sociétés implantées dans treize pays et a tenté de saisir, entre autres, l'impact de la crise sur l'environnement de travail des salariés. Les résultats montrent qu'il n'y pas nécessairement de lien entre le contexte de la récession et le stress: malgré sa croissance élevée, la chine se classe numéro 1 du stress (86%) tandis que le Royaume-Uni durement touché par la crise présente une proportion de 48 % des salariés déclarant avoir vu leur stress augmenter.

Avant de finir, une mention spéciale pour un petit article publié par Midi libre et qui montre bien le sentiment d'inquiétude d'un médecin du travail face aux nombreux "craquages" de salariés en souffrance de l'entreprise Perrier.

A bientôt.

VB

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés par les auteurs de ce blog. Les propos injurieux, diffamatoires ou hors sujet seront exclus.